Quelques notions basique

LES ORIGINES:

Le "feng shui" prend racine dans le "yi king" ou " livre des mutations" conçu en Chine il y a environ  3000 ans. Selon le "tao" (philosophie chinoise) à l'origine il y a eu d'abord le ciel (l'esprit) et ensuite la terre (matière) principe figuré par un carré dans un cercle. Ainsi le Monde serait né de la combinaison du rond et du carré, de l'esprit et de la matière, du jour et de la nuit, de l'actif et du passif, du féminin et du masculin, c'est ce que l'on nomme le "yin" et le "yang", chaque chose ayant sont contraire. Le "yin" et le "yang" sont respectivement représentés par un trait brisé et un trait continu, c'est en  combinant trois de ces traits supperposés que l'on obtient les huit trigrammes qui forment le "pa qua" symbole incontournable de la culture chinoise et qui constituent la base essentielle de l'étude du "feng shui".
Le "feng shui" ( littéralement vent et eau) est l'art de maîtriser le "chi" ( force vitale ou énergie universelle ) qui circule dans notre environnement.

LE CHI :

Le "chi" en tant que force vitale et énergie universelle englobe le principe de la dualité du "yin" et du "yang". Il traverse l'espace, la matière mais aussi l'esprit. C'est pourquoi la pratique du "feng shui" donne du souffle, de la vie et de l'énergie tout en apportant le calme et la sérénité.
Un "chi" fluide apporte santé, bonheur, chance et prospérité. Lorsqu'il circule mal, s'il est trop lent, ou au contraire trop puissant, il perturbe la santé, le moral et l'ordre des choses en général.
On dit que le "chi" se transforme en "sha" quand son parcours est perturbé, à ce moment là il véhicule la malchance, la maladie, et la dépression.
Dans le cas où vous constatez que l'endroit  normalement destiné au repos est trop "yang", l'art du "feng shui" vous permettra d'y remèdier. En effet, il existe de nombreux moyens pour adoucir un "chi" trop puissant où au contraire pour l'activer par l'utilisation des miroirs, des plantes, des fontaines, des carillons etc... On peut aussi apporter des améliorations en éliminant les angles vifs, les lignes trop droites, le vide, ou le désordre.
En général il convient de ne jamais bloquer le "chi" et d'éviter qu'il ne circule trop vite.



LA BOUSSOLE :

Les chinois l'appellent "luo pan", cet instrument est vieux de trois mille ans, l'original est constitué d'anneaux très élaborés ( de sept à trente six ! ) et d'inscriptions très complexes ( en chinois ! ).C'est pourquoi nous l'avons conçu en français, nous avons également simplifié et transcrit les définitions pour des utilisateurs moins avertis tout en prenant garde de respecter le sens profond que la tradition culturelle chinoise à attribué à chaque direction .
Le "luo pan" permet de localiser
huit directions ou zones qui véhiculent chacune différentes énergies qui influent sur les personnes fréquentant l'endroit. L'influence se ressent dans les activités pratiquées et au travers des pensées et sentiments ressentis, et ce de manière active.
Par exemple, une énergie "yang" plutôt bénéfique pour le travail peut s'avérer négative pour le repos ! Mais d'autres facteurs interviennent qui transforment la qualité energétique d'un endroit comme la position d'une porte, d'une fenêtre ou d'un miroir. Ce qui permet de qualifier d'art de vivre le "feng shui" c'est qu'il permet à celui qui le pratique de vivre le mieux possible en harmonie avec l'univers.
Nous conseillons vivement la lecture d'ouvrages consacrés au "feng shui" à tous ceux qui souhaitent aller plus loin dans la compréhension et la connaissance de cette pratique millénaire.


MODE D'EMPLOI DE LA BOUSSOLE :

Pour utiliser la boussole, positionnez-vous au centre de la maison ou de la pièce   à étudier et faites coïncider le Nord magnétique au secteur Nord de la boussole      (KAN) pour déterminer le plus précisément possible les directions et leurs influences. Vous pouvez positionner le "luo pan " sur un plan à condition que celui-ci indique précisément le Nord. Vous pouvez l'utiliser pour un lieu précis comme votre bureau pour mieux choisir l'emplacement de la lampe, du téléphone, ou de l'ordinateur par exemple.
Consultez chaque direction et voyez si la destination attribuée a une activité          ( travail, repos, études, communication ou loisirs ...) correspond à la nature de celle décrite sur le "luo pan".
Cette boussole combine volontairement les indications des trois écoles pratiquées par les maîtres "feng shui" à savoir : "école de la forme", "école de la boussole", "école de l'étoile volante" (ou carré magique "luo shu"). Il serait trop long ici de définir les méthodes appliquées par chaque école, pour une connaissance plus approfondie de l'exercice de cet art, l'usage d'un ouvrage specialisé est recommandé.

 

 

            Les 8 remèdes:

1) PAR LE SON : Un carillon, des clochettes, une musique douce, le murmure d'une fontaine, peuvent adoucir un "chi" trop rapide ou provoquant.

2) PAR LA LUMIERE :
Un éclairage approprié, des miroirs bien placés peuvent accentuer un "chi" trop lent ou ralentir sa course dans une ligne droite. Les portes dans certains cas seront vitrées, les fenêtres dégagées ou au contraires voilées selon la nature du "chi" souhaité.

3) PAR LA COULEUR :
Le choix et l'harmonie des couleurs sont essentiels dans la recherche de l'équilibre et du bien-être qui sont les objectifs premiers du "feng shui", les couleurs vives activent le "chi" et les demi-teintes le calment.

4) PAR L'EMPLACEMENT DE CERTAINS APPAREILS :
La télévision, l'ordinateur, ainsi que bon nombre d'appareils ménagers seront installés dans les endroits où le "chi" est imprévisible plutôt à l'Ouest.

5) PAR LA NATURE :
Les plantes, les animaux, un aquarium sont des éléments utiles pour réveiller un "chi" trop stagnant.

6) PAR LE CALME ET L'IMMOBILITE :
Les pierres, les statues, à plus forte raison les représentations à caractère spirituel, les symboles religieux permettent de calmer un "chi" écrasant.

7) PAR LA VERTICALITE :
Cannes, bâtons, colonnes, rideaux, tableaux... sont recommandés pour maîtriser un"chi" dangereux.

8) PAR LE MOUVEMENT : L'eau qui coule, les flammes, la fumée d'un encens, un mobile qui brille, des oiseaux dans une volière... sont très efficaces contre un "chi" lent et triste.

 

 

Lien : http://www.dragon-do.com/FENG%20SHUI.html



20/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres